Project Description

Sermon par le Ps Philip Tse

Aime ton prochain – 3ème partie – AGAPE : Grâce, Miséricorde et Discipline

Lecture : Matthieu 26:36-47

1. Flashback

  • L’amour Eros, Pragma, Philia, Philautia, et Storge ont leurs mérites, mais ils ne sont pas suffisants pour hériter la vie éternelle. Seul l’exercice de l’amour agapé, qui est donné par le Saint Esprit, apporte la vie éternelle (Luc 10.25-27).
  • Nous avons appris de la rencontre de Jésus Christ avec Marthe et de Marie que l’amour pour Dieu (agapé) est meilleur que l’amour familial (storge).
  • Nous avons vu un tableau de comparaisons entre Philia et Agapé :
  • Philia est émotionnel qui nous donne ce besoin d’aimer et être aimé par un groupe d’amis.
  • Philia est conditionnel et il existe des conditions pour être accepté dans un groupe d’amis
  • Philia est renfermé entre un groupe d’amis.
  • L’objectif principal est de tirer du plaisir entre un groupe d’amis.
  • Par contre, l’amour Agapé n’est pas émotionnel mais est dirigé par cette volonté d’obéir à la Parole de Dieu. On a toujours ce choix, d’accepter ou de refuser de pratiquer l’amour Agapé.
  • Il n’est pas renfermé et peut être dirigé vers n’importe qui.
  • L’objectif principal est de faire du bien à son prochain et de partager quelque chose de précieux avec lui, même si ce dernier n’est pas digne (grâce).
  • Agapé est sacrificiel quand on choisit de pratiquer le bien au détriment de notre propre plaisir ou souffrances, par exemple, en sacrifiant le plaisir d’être entre amis pour aider notre prochain.
  • Agapé est inconditionnel, par exemple, on continue à aimer son prochain malgré les déceptions qu’il a causées (miséricorde).
  • Agapé est une action de bien même si les émotions nous disent de faire le contraire, par exemple, de ne pas rendre le mal par le mal.
  • Agapé n’est pas un amour aveugle – on ne peut fermer les yeux sur les mauvaises actions de son prochain. On aime son prochain en prenant des actions qui lui apporteront du bien même si ce dernier n’apprécie pas.

2. L’amour agapé du Père pour les humains

Jean 3.16-17 « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. 3.17 Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui ».

Les éléments d’Agapé sont présents dans l’amour du Père envers le monde. Les humains méritent la mort pour leurs péchés. Mais par amour pour eux, le Père a retenu la punition de la mort (miséricorde). Au lieu de la punition, Il a envoyé un Sauveur en la personne de son Fils Jésus Christ (grâce). L’objectif principal du Père est de faire du bien à son prochain (tous les humains) et de partager quelque chose de précieux (la vie éternelle) avec eux. La miséricorde et la grâce sont toutes deux présentes par l’action du Père.

Grace is when God gives us good things that we don’t deserve.

Mercy is when He spares us from bad things we deserve.

3. L’amour agapé de Jésus Christ à Gethsémané.

Matthieu 26.36-42 « Là-dessus, Jésus alla avec eux dans un lieu appelé Gethsémané, et il dit aux disciples : Asseyez-vous ici, pendant que je m’éloignerai pour prier. 26.37 Il prit avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, et il commença à éprouver de la tristesse et des angoisses. 26.38 Il leur dit alors : Mon âme est triste jusqu’à la mort ; restez ici, et veillez avec moi. 26.39 Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux… 26.42 Il s’éloigna une seconde fois, et pria ainsi : Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe s’éloigne sans que je la boive, que ta volonté soit faite ! ».

Les éléments d’Agapé sont aussi présents en Jésus à Gethsémané. Pendant sa vie sur terre, Jésus était homme et Dieu en même temps. Il avait des émotions d’un homme – tristesse et angoisses car il savait que son heure est venue pour mourir sur la croix. En tant qu’humain, il désirait personnellement que cette coupe de souffrance s’éloigne de lui. Malgré qu’il soit mal dans sa peau, Jésus choisit l’amour agapé (sacrificiel). Il accepta cette souffrance et obéissait à la volonté de son Père pour le bien de son prochain (tous les humains).

Le Père et Jésus Christ nous ont donné l’exemple de la miséricorde, de grâce et de sacrifice. Nous sommes appelés à faire de même car nous sommes créés à l’image de Dieu.

4. Attention, Agapé n’est pas que grâce, miséricorde et sacrificiel. Il est aussi DISCIPLINE

Nous sommes aussi appelés à avoir une vie disciplinée et d’obéissance à ses commandements. Jésus Christ a dit que celui qui aime Dieu garde ses commandements.

Jean 14.15 « Si vous m’aimez, gardez mes commandements ».

Jean 14.23 « Jésus lui répondit : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui ».

L’apôtre Jean a aussi souligné de nous comporter (discipline) selon les commandements de Dieu.

2 Jean 1.6 « Et l’amour consiste à marcher selon ses commandements ».

1 Jean 5.3-4 « Car l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles, 5.4 parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde ; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi ».

Certains chrétiens ne vivent que de grâce et de miséricorde, mais ne gardent pas les commandements de Dieu. Par exemple, certains peuvent dire qu’ils aiment Dieu mais n’exercent pas l’amour agapé envers son prochain. L’apôtre Jean disait que celui qui ne garde pas ses commandements ne connait pas Dieu.

Jean 13.34-35 « Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. 13.35 A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres ».

1 Jean 2.3-4 « Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l’avons connu. 2.4 Celui qui dit : Je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui ».

Jean 14.24 « Celui qui ne m’aime pas ne garde point mes paroles ».

5. Attention, Agapé n’est pas que discipline. Il est aussi grâce, miséricorde et sacrificiel et autres attitudes (selon 1 Corinthiens 13)

Certains sont devenus très obéissants, rigidement disciplinés aux commandements de Dieu. Sans le savoir, ils développent des attitudes de fierté, de supériorité et de jugement des autres. C’est malheureusement ce qui arrive quand on devient un rigide de l’obéissance et de discipline en l’absence des attitudes Agapé, comme dans le cas des Pharisiens ou chrétiens légalistes.

L’obéissance aux commandements de Dieu est fondamentale à notre vie chrétienne, et est un élément essentiel pour être de bons chrétiens. Mais certains ‘focus’ trop à la rigidité des commandements en ‘oubliant’ les attitudes Agapé. Agapé qui est versé sur nous par le Saint Esprit, se manifeste à la fois dans l’obéissance et les attitudes Agape. Là où il y a une abondance d’Agape, il y a de l’amour pour les commandements de Dieu et aussi une abondance d’attitudes agape. Les deux sont présents.

À suivre :

  • Suis-je un chrétien pharisien ou légaliste ? Quels sont les attitudes agapé selon 1 Corinthiens 13 ?
  • Comment discerner entre l’application de la grâce/miséricorde et discipline ?
  • Quels sont les signes que je suis dans la bonne direction d’aimer Dieu et mon prochain ? (Jean 15)