Project Description

 

Sermon par l’ Archidiacre Eric Ma Fat

Une nouvelle expérience avec le Saint Esprit

La vie Chrétienne ne se résume pas uniquement en une série de rituels, de cérémonies, d’études bibliques, de réunions à ne plus en finir. Elle est d’abord et avant tout une question de relation – relation personnelle avec Dieu, Père, Fils et Saint Esprit ; relation avec les frères et sœurs en Christ dans la famille de Dieu. Qui dit relation dit expérience, inter action, communication et dialogue dans les deux sens. Dans l’AT comme dans le NT, la bible nous parle essentiellement de l’expérience, de l’inter action des hommes et des femmes de Dieu avec leur Créateur, leur Seigneur Jésus et avec le Saint Esprit. La bible a été écrite comme un manuel qui nous enseigne comment nous devons vivre en relation avec Dieu et cela à travers le Saint Esprit, la troisième personne de la Trinite qui est avec nous sur terre. Le Saint Esprit nous appelle à faire l’expérience de sa présence et à vivre une nouvelle dimension de sa présence, une dimension de puissance que nous n’avons pas vécue auparavant ; cette dimension de puissance qui nous amène à faire des œuvres plus grandes encore lorsque Jésus ira vers le Père. (Jean 14:12)

1. La vie Chrétienne que Dieu veut que nous vivions

En tant que Chrétiens, enfants de Dieu, nés d’eau et d’Esprit, nés non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu (Jean 1:12-13) nous sommes participants de la nature divine (2 Pierre 1:4) –‘partakers of the divine nature’. Nous sommes appelés à vivre dans une dimension spirituelle surnaturelle. Nous sommes dans ce monde, mais pas de ce monde. Nous sommes physiquement sur terre, mais spirituellement, il (Dieu) nous a ressuscites ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ. (Eph 2:6) Nous ne pouvons donc pas vivre dans une pauvreté spirituelle, comme les hommes de ce monde.

Dieu a mis des ressources immenses à notre disposition. Il nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ. (Eph 1:3) Nous sommes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis (1 Pierre 2:9) ; il a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père (Apo 1:6) ; il nous a donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et sur toute la puissance de l’ennemi (Luc 10:19) ; Jésus nous a dit que nous ferons aussi les œuvres qu’il fait et nous ferons de plus grandes, parce qu’il ira au Père. (Jean 14:12) Cette puissance sera la même que celle que Dieu a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes. (Eph 1:19-20) C’est cette même puissance que reçurent les 120 disciples à la chambre haute afin qu’ils puissent annoncer l’évangile et être les témoins de Jésus Christ à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu’aux extrémités de la terre. (Actes 1:8) et voir des personnes délivrées des ténèbres pour entrer dans le royaume de la lumière de son Fils Jésus Christ. C’est la puissance du Saint Esprit. La clé à toutes les ressources spirituelles que Dieu a mis à notre disposition se trouve en la personne du Saint Esprit.

2. L’importance du Saint Esprit

Le Saint Esprit est Dieu. Il est la personne de la Trinite qui est avec nous sur terre. Il est dans toutes les pages de la bible, de la Genèse 1:2 ou l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux, jusqu’à la dernière page de la bible ou l’esprit de Dieu se joint à l’épouse (l’église) pour intercéder pour la seconde venue de Jésus en ces termes : viens. (Apo 22:17) Toute la bible a été écrite à travers le Saint Esprit car toute écriture est inspirée (God breathed -ruach) de Dieu. (2 Tim 3:16) Tout au long de la bible nous voyons que le Saint Esprit joue un rôle vital dans le travail de Dieu sur terre. Jésus lui-même a dit que celui qui croit en lui, des sources d’eau vive (parlant du Saint Esprit) couleront de son sein. (Jean 7:39) Un des ministères de Jésus c’est de nous amener à développer une relation intime avec le Saint Esprit. C’est lui qui nous baptise du Saint Esprit et il met l’emphase sur l’importance pour ses disciples de recevoir le Saint Esprit avant de commencer l’œuvre du ministère. C’est pourquoi après sa résurrection, même si ses disciples ont été avec lui pendant trois ans et ont appris de lui par son enseignement et son exemple, il leur dit qu’ils n’étaient pas encore prêts pour le servir tant qu’ils n’avaient pas reçu le Saint Esprit. Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis ; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut. (Luc 24:49) Jésus a dit à ses disciples que c’est à leur avantage qu’il s’en aille afin qu’il puisse leur envoyer le Saint Esprit. C’est tout à l’honneur du Saint Esprit et cela démontre, aux yeux de Jésus, l’importance du Saint Esprit dans notre vie aujourd’hui.

3. Développer une relation avec la personne du Saint Esprit – en faire l’expérience

Nous ne pouvons développer une relation avec une statue, une chose et faire l’expérience avec elle car c’est un objet inerte qui ne peut parler ni inter acter avec nous. La seule manière pour nous de développer une relation c’est de voir l’autre comme une personne. Or très souvent des fois, nous avons tendance à voir le Saint Esprit comme une force, une influence ou parfois nous l’associons à un symbole -le vent, le feu, la colombe, ou un esprit parmi tant d’autres esprits. Malheureusement, la traduction anglaise d’autre fois le nomme comme ‘Holy Ghost’. Et par conséquent nous n’arrivons pas à développer une relation avec le Saint Esprit et faire son expérience dans notre vie.

Mais le Saint Esprit est une personne et non une force. Tout comme Dieu le Père est une personne, Dieu le Fils Jésus Christ est une personne, Dieu le Saint Esprit est une personne – un seul Dieu en trois personnes, Père, Fils et Saint Esprit. C’est une personne qui n’est pas visible, qui n’a pas de corps physique comme nous sur terre, mais qui demeure essentiellement une personne car elle a toutes les caractéristiques que nous associons à une personne. Avoir un corps physique ne fait pas de nous une personne. Quand nous mourrons et que notre âme et notre esprit quittent notre corps qui retourne à la poussière, nous demeurons toujours une personne. Ce n’est que, quand nous voyons le Saint Esprit comme une personne que nous allons pouvoir développer une relation avec le Saint Esprit et faire son expérience. Le mot ‘personne’ veut dire un être qui a sa propre identité et sa propre individualité comme un être rationnel.

Nous pouvons identifier quatre caractéristiques qui nous amènent à conclure que le Saint Esprit est une personne :

  • Le Saint Esprit a toutes les caractéristiques d’une personne

Il peut penser, a un intellect comme une personne. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. … personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu. (1 Cor 2:10,11) Il a des émotions comme une personne. N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scelles pour le jour de la rédemption. (Eph 4:30) Il a une volonté, il peut prendre des décisions comme une personne. Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut. (1 Cor 12:11) parlant des dons spirituels.

  • Le Saint Esprit agit comme une personne.

Il fait des choses que seule une personne peut le faire. Il enseigne – mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. (Jean 14:26) Il parle – pendant qu’ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu’ils jeunaient, le Saint Esprit dit : mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés. (Actes 13:2) Il réconforte – si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous (Jean 16:7) Il prie Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables. (Rom 8:26)

  • Le Saint Esprit est traite comme une personne

On peut lui mentir. Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point que tu mentes au Saint Esprit ? (Actes 5:3) On peut l’attrister (Eph 4:30) On peut lui désobéir Hommes au cou raide, incirconcis de cœur et d’oreille ! vous vous opposez toujours au Saint Esprit. (Actes 7:51)

  • Le Saint Esprit fait partie de la Trinité

Comme la troisième personne, égale aux autres personnes de la Trinite, tous égaux mais complémentaires. Baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. (Matt 28:19) Le Saint Esprit partage avec le Père et le Fils cette mystérieuse relation éternelle au sein de la Trinite. Jésus situe sa relation avec le Père au même niveau que sa relation avec le Saint Esprit. Tout comme le Père a envoyé Jésus dans le monde (Jean 3:16), de la même manière Jésus a envoyé le Saint Esprit dans le monde le jour de la Pentecôte pour manifester sa présence. Tout comme celui qui reçoit Jésus reçoit le Père, celui qui reçoit le Saint Esprit reçoit Jésus. Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous (Jean 14:18). Jésus répondit : si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui et nous ferons notre demeure chez lui. (Jean 14:23) Le Saint Esprit est la manifestation de Jésus sur terre. Jésus habite en nous à travers le Saint Esprit.

4. Connaître intimement le Saint Esprit

Si le Saint Esprit est une personne et qu’il est invisible, comment donc établir une relation avec Lui ?

Tout d’abord une relation entre deux personnes demande une inter action mutuelle, dans les deux sens. Elles communiquent entre elles. Elles font l’expérience l’une avec l’autre. C’est le cas par exemple de la relation entre le mari et la femme dans le mariage. Ils se parlent, ils dévident leurs cœurs, ils font l’expérience de la présence de l’autre, ils se tiennent la main, ils expriment leur amour l’un envers l’autre. Il y a une inter action dans les deux sens. C’est cela faire l’expérience de l’autre à travers une relation.

Ceci n’est pas possible avec un objet. Ceci n’est également pas possible avec une personne qui n’est plus dans ce monde. Prenons l’exemple du Président Américain John Kennedy. Nous pouvons lire sa bibliographie, sa vie, apprécier sa personne. Nous pouvons même aller nous recueillir sur sa tombe, mais il est impossible pour nous d’établir une relation avec lui. Il est déjà mort ; il ne peut nous parler. Il ne peut y avoir d’inter action et par conséquent de relation et d’expérience.

La bible est le manuel prévu par Dieu pour nous enseigner comment vivre dans une relation avec Dieu. Les personnages dans la bible avaient non seulement une connaissance intellectuelle de Dieu ; il y avait toujours une interaction entre Dieu et eux. Ils se parlaient mutuellement, Dieu leur guidait, leur délivrait et parfois même les corrigeait. Ils sentaient la manifestation de la puissance du Saint Esprit ; ils reconnaissaient la main du Saint Esprit dans les miracles et les guérisons (1 Cor 12, Actes), ils entendirent sa voix et se laissèrent conduire par le Saint Esprit dans leurs actions. Arrivés près de la Mysie, ils se disposaient à entrer en Bythinie ; mais l’Esprit de Jésus ne le leur permit pas. (Actes 16:7) Leur vies comprenaient une inter communication avec l’Esprit de Dieu.

La bible nous décrit des hommes et des femmes qui plaçaient une grande importance sur leurs expériences spirituelles pour prendre des décisions cruciales. Comme il y pensait, voici un ange du Seigneur lui apparut en songe et dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint Esprit. (Matt 1:20) Une des plus importantes décisions théologiques dans l’histoire de l’église -l’inclusion des non juifs dans la famille de Dieu, l’église – a été prise basée sur une expérience spirituelle, quand le Saint Esprit descendit sur un groupe de païens, la maison de Corneille, et les amenât à parler en langues. Une grande discussion s’étant engagée, Pierre se leva, et leur dit : Hommes frères, vous savez que des longtemps, Dieu a fait un choix parmi vous, afin que, par ma bouche, les païens entendissent la parole de l’Évangile et qu’ils crussent. Et Dieu qui connaît les cœurs leur a rendu témoignage, en leur donnant le Saint Esprit comme à nous ; il n’a fait aucune différence entre nous et eux, ayant purifie leurs cœurs par la foi. (Actes 15:7-9) C’est pourquoi je suis d’avis qu’on ne crée pas de difficultés à ceux des païens qui se convertissent à Dieu. (Actes 15:19)

Frères et sœurs, il n’y a pas de doute que nous sommes appelés à développer une relation intime avec le Saint Esprit et à faire l’expérience du Saint Esprit dans notre vie. Sommes-nous prêts à le faire ? Voulons-nous le faire ? En avons-nous le désir, ardent ? Le Saint Esprit est un gentleman. Il ne nous forcera pas. Le Saint Esprit veut demeurer en nous comme le indwelling Spirit ; il veut nous fortifier comme le Empowering Spirit. Il veut nous amener à un autre niveau surnaturel. Sommes-nous prêts ?